twitter facebook

Un site du réseau www.developpement-durable.gouv.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Fermer
un chez moi

Les français passent en moyenne 16h par jour dans leur logement et l'air intérieur des logements est souvent différent et bien plus pollué que l'atmosphère extérieure. 10 % des logements comportent des concentrations très élevées pour plusieurs polluants simultanément :
avez-vous les bons réflexes ?

Démarrer le quizz
retourau thematique

les
bons gestes

  • 80 %, c'est le temps que l'on passe en espace clos ou semi-clos. Pensez donc à aérer régulièrement votre environnement pour respirer un air sain ! 10 minutes, c'est le temps d'aération minimum nécessaire pour renouveler l'air intérieur de votre logement par jour, été comme hiver.
  • Pensez bien à faire vérifier vos appareils de chauffage à combustion chaque année par un professionnel pour éviter les intoxications graves au monoxyde de carbone
un pouce

Aération
humidité et chauffage

Améliorer la qualité de l'air intérieur de votre logement, c'est possible… et primordial ! Humidité, chauffage, aération, une multitude de bonnes pratiques existent et rendront votre environnement plus sain. Les connaissez-vous ?
Aération humidité et chauffage
retourau thematique
1
LOADING...

J'aère tous les jours mon logement.

J'aère tous les jours mon logement.

C'est très bien! Aérer régulièrement est une bonne habitude qui permet de renouveler l'air intérieur et de réduire la concentration des polluants.
Ce n'est pas suffisant. Aérer au moins 10 minutes par jour été comme hiver est important afin de contribuer au renouvellement de l'air intérieur.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'ai un système de ventilation qui se charge de renouveller l'air dans mon logement.

J'ai un système de ventilation qui se charge de renouveller l'air dans mon logement.

Attention ! La ventilation à elle seule ne suffit pas à éliminer les polluants et l'humidité excessive, il faut aussi aérer.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'habite en maison individuelle

J'habite en maison individuelle

Pensez-vous à l'entretien de votre système de ventilation ?
L'entretien du système de ventilation est donc à la charge de la copropriété
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'habite en maison individuelle et je fais réaliser régulièrement un entretien de mon système de ventilation par un professionnel de la ventilation.

J'habite en maison individuelle et je fais réaliser régulièrement un entretien de mon système de ventilation par un professionnel de la ventilation.

C'est très bien, il est important de veiller à l'entretien de son système de ventilation afin de maintenir son efficacité.
Attention : il est important de veiller à l'entretien de son système de ventilation afin de maintenir son efficacité.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

Je nettoie de temps en temps les bouches d'aération de mon logement.

Je nettoie de temps en temps les bouches d'aération de mon logement.

C'est très bien, il est important de veiller à l'entretien des bouches d'aération.
Il serait utile de nettoyer les bouches d'aération de votre logement régulièrement (en général une à deux fois par an) afin d'améliorer la circulation de l'air.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'ai vérifié que les entrées et sorties d'air n'étaient pas obstruées (par exemple scotchées) ou cachées derrière un meuble.

J'ai vérifié que les entrées et sorties d'air n'étaient pas obstruées (par exemple scotchées) ou cachées derrière un meuble.

C'est bien. Il est en effet important de s'assurer que ces bouches d'entrée et de sortie d'air ne sont pas obstruées pour permettre une bonne circulation de l'air.
Veillez à ne pas obstruer les bouches d'aération de votre logement. C'est important car la circulation de l'air est perturbée. Les polluants ne sont plus éliminés correctement et les mauvaises odeurs et l'humidité persisteront dans votre logement.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'ai observé quelques signes d'humidité dans mon logement (traces d'humidité, infiltration d'eau, condensation passagère, dégât des eaux).

J'ai observé quelques signes d'humidité dans mon logement (traces d'humidité, infiltration d'eau, condensation passagère, dégât des eaux).

Attention aux moisissures : veillez à bien éliminer les sources d'humidité, à aérer quotidiennement le logement et à assurer un chauffage suffisant.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

Quand j'étends le linge à l'intérieur de mon logement, je pense à aérer.

Quand j'étends le linge à l'intérieur de mon logement, je pense à aérer.

Il est préférable d'aérer pour évacuer l'humidité excessive et ainsi réduire le risque de développement de moisissures.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'utilise des apparaeils de chauffage à combustion

J'utilise des apparaeils de chauffage à combustion

Attention à bien évacuer les fumées issues de la combustion
Vous pouvez passer à la question suivante
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

Mes appareils de chauffage sont raccordés à un conduit de fumée.

Mes appareils de chauffage sont raccordés à un conduit de fumée.

Bien. Comme votre appareil de chauffage est raccordé à un conduit de fumée, la majorité des produits de combustion sont évacués dans l’air extérieur.
Si votre appareil de chauffage n'est pas raccordé à un conduit de fumée, tous les rejets de la combustion se retrouvent dans l’air intérieur de votre logement, entrainant ainsi une importante dégradation de l'air. Etant donné les risques d'intoxication (principalement par le monoxyde de carbone), ce mode de chauffage doit être évité dans la mesure du possible.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

Je pense à faire vérifier régulièrement le bon fonctionnement de mes appareils de chauffage par un professionnel.

Je pense à faire vérifier régulièrement le bon fonctionnement de mes appareils de chauffage par un professionnel.

Bien. Il est en effet recommandé de faire vérifier ses appareils de chauffage à combustion chaque année par un professionnel.
Attention au monoxyde de carbone ! C'est un gaz très dangereux qui provoque des intoxications graves. Faites vérifier chaque année vos appareils par un professionnel.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'utilise un appareil de chauffage au bois.

J'utilise un appareil de chauffage au bois.

Veillez à utiliser un combustible de bonne qualité. Ne brûlez jamais du bois de récupération, souvent traité ou peint, ou du bois humide.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'utilise une cheminée pour chauffer mon logement

J'utilise une cheminée pour chauffer mon logement

Il faut alors penser au ramonage
Vous pouvez passer à la question suivante
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

Je fais ramoner ma cheminée chaque année.

Je fais ramoner ma cheminée chaque année.

Le ramonage du conduit de fumées est obligatoire. Il doit être réalisé deux fois par an en cas d'utilisation régulière, dont une fois pendant la période de chauffe, par un professionnel qualifié.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'utilise parfois un appareil de chauffage d'appoint.

J'utilise parfois un appareil de chauffage d'appoint.

Les appareils de chauffage d'appoint à combustion (pétrole ou gaz) ne sont pas raccordés à un conduit de fumée et peuvent ainsi fortement dégrader la qualité de l'air intérieur de votre logement par émission des produits de combustion. Afin d'éviter tout risque d'intoxication (principalement par le monoxyde de carbone), ce type de chauffage doit être utilisé ponctuellement dans une pièce correctement aérée. En effet, ces appareils ne sont pas conçus pour une utilisation en continu mais uniquement pour une utilisation brève et par intermittence.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

J'utilise un groupe électrogène à l'intérieur de mon logement ou dans mon garage.

J'utilise un groupe électrogène à l'intérieur de mon logement ou dans mon garage.

Ces appareils ne doivent en aucun cas être utilisés en intérieur, même aéré, afin de garantir la santé des occupants. Les groupes électrogènes sont particulièrement polluants et la cause de nombreuses intoxications au monoxyde de crabone chaque année.
Oui
Non
Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

Mes bonnes résolutions

Bravo, vous êtes sur la bonne voie... poursuivez le test pour savoir si vous avez tous les bons réflexes en poche !
    Mon compte rendu détaillé Thématique suivante
    retourau thematique

    les
    bons gestes

    • Pensez à aérer lorsque vous faites le ménage
    • Pour limiter la diffusion de polluants dans votre logement lorsque vous faites le ménage, plusieurs astuces existent. Avant tout, évitez le surdosage des produits d'entretien, cela ne permet pas de nettoyer plus efficacement et augmente l'émission de polluants, pensez donc à bien doser.
    • Les produits d'entretien peuvent être nocifs pour la qualité de l'air de votre logement, même lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Leur stockage doit donc faire l'objet d'une attention particulière. Placés les de préférence dans des endroits aérés, ventilés, loin des sources de chaleur. Veillez à ce qu'ils ne soient pas accessibles aux enfants, pour leur sécurité.
    un pouce

    Ménage

    Les activités de ménage influencent la qualité de l'air de votre logement. Coups de serpillière et utilisation de certains produits d'entretien rendront votre espace certainement plus propre, mais pas forcément plus sain… à moins de bien savoir s'y prendre. Alors, avez-vous les bons réflexes ?
    Ménage
    retourau thematique
    1
    LOADING...

    La plupart du temps, je fais attention aux doses recommandées.

    La plupart du temps, je fais attention aux doses recommandées.

    Bonne habitude ! Vous limitez les émissions de produits chimiques dans l'air.
    Attention au risque de surdosage. Cela ne permet pas de nettoyer plus efficacement et augmente l'émission de polluants.
    Oui
    Non
    Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

    J'utilise des produits d'entretien plus écologiques, naturels ou bio.

    J'utilise des produits d'entretien plus écologiques, naturels ou bio.

    Les produits plus écologiques, dits "naturels" ou "bio" sont meilleurs pour l'environnement, mais génèrent quand même des polluants volatils. Même pour ces produits d'entretien, pensez à aérer. Ecolabel
    Oui
    Non
    Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

    Il m'arrive de mélanger plusieurs produits d'entretien.

    Il m'arrive de mélanger plusieurs produits d'entretien.

    Attention, cela peut être dangereux. Le mélange de produits peut provoquer des émanations indésirables. Par exemple, le mélange d'un détartrant avec de l'eau de javel libère des vapeurs toxiques de chlore, un gaz irritant.
    Oui
    Non
    Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

    Je pense généralement à aérer lorsque je fais le ménage.

    Je pense généralement à aérer lorsque je fais le ménage.

    C'est une bonne habitude ! Vous veillez à maintenir une bonne qualité de l'air dans votre logement.
    L'utilisation de produits d'entretien peut générer des substances polluantes. Aérer systématiquement permet de les évacuer rapidement.
    Oui
    Non
    Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

    Je stocke mes produits d'entretien dans un local aéré et loin des sources de chaleur.

    Je stocke mes produits d'entretien dans un local aéré et loin des sources de chaleur.

    Bravo ! Les stocker loin des sources de chaleur et dans un endroit ventilé protège la qualité de l'air. Pour leur sécurité, veillez également à ce qu'ils ne soient pas accessibles aux enfants.
    Il est préférable de les stocker loin des sources de chaleur et dans un endroit ventilé afin de protéger la qualité de l'air. Pour leur sécurité, veillez également à ce qu'ils ne soient pas accessibles aux enfants.
    Oui
    Non
    Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

    Mes bonnes résolutions

    Bravo, vous êtes sur la bonne voie... poursuivez le test pour savoir si vous avez tous les bons réflexes en poche !
      Mon compte rendu détaillé Thématique suivante
      retourau thematique

      les
      bons gestes

      • Lorsque vous cuisez des aliments, pensez à ouvrir la fenêtre ou à activer la hotte pour limiter la diffusion de polluants
      • Après votre douche ou votre bain, pensez à aérer pour éviter la prolifération de moisissures dans votre salle de bain
      un pouce

      Cuisine
      & salle de bain

      Prendre une douche ou cuisiner un petit plat sont des pratiques anodines du quotidien qui peuvent avoir un impact sur la qualité de l'air de votre logement. Pour profiter de ces moments de détente tout en respirant un air sain, certains gestes sont à éviter. Savez-vous lesquels ?
      Cuisine & salle de bain
      retourau thematique
      1
      LOADING...

      J'aère lorsque j'utilise des produits cosmétiques.

      J'aère lorsque j'utilise des produits cosmétiques.

      Bonne habitude : certains produits cosmétiques (vernis, laques…) peuvent émettre des polluants volatils.
      Certains produits cosmétiques (vernis, laques…) peuvent émettre des polluants volatils. Pensez à bien aérer
      Oui
      Non
      Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

      J'aère systématiquement la salle de bain après une douche ou un bain.

      J'aère systématiquement la salle de bain après une douche ou un bain.

      C'est très bien. Une bonne aération permet d'éviter les dégradations dues à la condensation de la vapeur d'eau comme le développement de moisissures et d'acariens, notamment.
      Les pièces humides mal ventilées ou des défauts d'étanchéité sont favorables à la prolifération des moisissures. Il faut veiller à toujours bien aérer les pièces humides.
      Oui
      Non
      Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

      Lorsque je cuis des aliments, je mets en marche la hotte ou j'ouvre la fenêtre.

      Lorsque je cuis des aliments, je mets en marche la hotte ou j'ouvre la fenêtre.

      Très bonne habitude. La cuisson des aliments peut émettre des polluants et de la vapeur d'eau.
      Attention. La cuisson des aliments peut émettre des polluants et de la vapeur d'eau.
      Oui
      Non
      Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

      Mes bonnes résolutions

      Bravo, vous êtes sur la bonne voie... poursuivez le test pour savoir si vous avez tous les bons réflexes en poche !
        Mon compte rendu détaillé Thématique suivante
        retourau thematique

        les
        bons gestes

        • Évitez de fumer à l'intérieur de votre logement, la fumée de tabac génère de nombreux polluants nocifs pour votre santé et celle de votre entourage.
        • Faire brûler un encens chez soi c'est agréable, mais sa combustion entraîne l'émission de polluants irritants ou cancérigènes. Il est préférable d'utiliser de l'encens avec modération et d'aérer systématiquement.
        un pouce

        Ambiance

        Fumée de tabac, désodorisants comme les encens, etc. peuvent contribuer à polluer l'air ambiant de votre logement et avoir un impact négatif sur votre santé. Il est important de réduire son exposition aux substances chimiques dégagées par ces produits. Savez-vous comment?
        Ambiance
        retourau thematique
        1
        LOADING...

        Il arrive que quelqu'un fume à l'intérieur de mon logement.

        Il arrive que quelqu'un fume à l'intérieur de mon logement.

        La fumée de tabac génère de nombreux polluants (goudrons, monoxyde de carbone, métaux lourd…). Dans la mesure du possible, évitez de fumer à l'intérieur de votre logement, d'autant plus en présence d'enfants.
        C'est bien. La fumée de tabac génère de nombreux polluants.
        Oui
        Non
        Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

        J'apprécie de faire brûler de l'encens chez moi.

        J'apprécie de faire brûler de l'encens chez moi.

        La combustion de l'encens génère des polluants irritants ou cancérigènes comme le formaldéhyde et le benzène. Il est préférable d'utiliser de l'encens avec modération et d'aérer systématiquement.
        Oui
        Non
        Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

        J'utilise des désodorisants tels que des diffuseurs ou des sprays ?

        J'utilise des désodorisants tels que des diffuseurs ou des sprays ?

        Les désodorisants d'intérieur émettent des polluants volatils dont certains peuvent être toxiques. Il est préférable de limiter leur utilisation.
        Oui
        Non
        Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

        Mes bonnes résolutions

        Bravo, vous êtes sur la bonne voie... poursuivez le test pour savoir si vous avez tous les bons réflexes en poche !
          Mon compte rendu détaillé Thématique suivante
          retourau thematique

          les
          bons gestes

          • Si votre logement vient d'être rénové ou si vous avez fait l'achat de nouveaux meubles il est possible que des polluants volatils soient présents. Aérez donc fréquemment votre intérieur.
          • Lorsque vous bricolez, prenez vos précautions ! Les produits de bricolage (peintures, colles, vernis, diluants, cires…) peuvent dégager des substances toxiques lorsque vous les utilisez.
          • Pensez donc à bien aérer votre logement pendant vos activités de bricolage, mais également les semaines qui suivent et préférez les produits étiquetés A+.
          un pouce

          Décoration,
          bricolage & aménagement

          Simple bricoleur du dimanche ou véritable touche à tout, certains de vos gestes peuvent altérer la qualité de votre air intérieur. Mais la pollution de l'air intérieur peut également être générée par votre logement lui-même. Vous pensiez connaître votre maison ? Testez-vous !
          Décoration, bricolage & aménagement
          retourau thematique
          1
          LOADING...

          Mon logement est neuf ou vient d'être rénové.

          Mon logement est neuf ou vient d'être rénové.

          Les logements neufs ou récemment rénovés ont généralement des niveaux plus élevés de polluants. Il est conseillé d'aérer d'autant plus son logement dans les premiers mois.
          Oui
          Non
          Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

          Mon logement est antérieur au 1er juillet 1997.

          Mon logement est antérieur au 1er juillet 1997.

          Vu son ancienneté, il est possible que de l'amiante soit présente dans votre logement. Pour le savoir, vous pouvez faire un diagnostic, lequel est obligatoire en cas de vente ou de location. Si ce matériau a été repéré, évitez toute activité abrasive (ponçage, forage…) susceptible de libérer des fibres d'amiante. Il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels pour la réalisation de travaux.
          L'utilisation d'amiante dans les bâtiments a été interdite après le 1er juillet 1997, votre logement n'est donc pas concerné.
          Oui
          Non
          Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

          Mon logement est antérieur au 1er janvier 1949.

          Mon logement est antérieur au 1er janvier 1949.

          La peinture au plomb est interdite depuis le 1er janvier 1949. Pour savoir si votre logement en contient, vous pouvez faire faire un diagnostic, lequel est obligatoire en cas de vente ou de location.Si de la peinture au plomb a été repérée dans votre logement, faites attention à bien éliminer les poussières en cas de travaux ou si la peinture est dégradée.
          L'utilisation de la peinture au plomb est interdite depuis le 1er janvier 1949, votre logement n'est donc pas concerné.
          Oui
          Non
          Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

          J'ai l'habitude d'aérer lorsque je bricole chez moi ?

          J'ai l'habitude d'aérer lorsque je bricole chez moi ?

          C'est très bien. Les produits de bricolage (peintures, colles, vernis, cires, diluants…) peuvent dégager des substances toxiques pendant et après les travaux, même lorsqu'ils sont étiquetés A+.Par sécurité, veillez également à porter des protections adaptées (masque, gants, lunettes).
          Attention. Les produits de bricolage (peintures, colles, vernis, cires, diluants…) peuvent dégager des substances toxiques pendant et après les travaux même lorsqu'ils sont étiquetés A+. Il est donc très important d'aérer pendant toute la durée des travaux et même plusieurs semaines après.
          Oui
          Non
          Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

          J'ai réalisé des travaux de décoration au cours des 6 derniers mois (revêtements de sol, peinture…) ?

          J'ai réalisé des travaux de décoration au cours des 6 derniers mois (revêtements de sol, peinture…) ?

          Les logements ayant récemment fait l'objet de travaux de décoration ont généralement des niveaux plus élevés de polluants volatils. Il est conseillé d'aérer encore plus fréquemment son logement.
          Oui
          Non
          Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

          Je m'informe sur le niveau d'émission de polluants lorsque j'achète des produits de décoration (peinture, moquette, parquet…) ?

          Je m'informe sur le niveau d'émission de polluants lorsque j'achète des produits de décoration (peinture, moquette, parquet…) ?

          Bon réflexe, cela contribue à réduire votre exposition aux polluants volatils.
          Depuis 2013, tous les produits de contruction et de décoration doivent être munis d'une étiquette indiquant le niveau d'émission du produit en polluants volatils. Il est conseillé de choisir de préférence les produits étiquetés A+.A+
          Oui
          Non
          Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

          J'ai installé chez moi de nouveaux meubles au cours des 6 derniers mois ?

          J'ai installé chez moi de nouveaux meubles au cours des 6 derniers mois ?

          Il convient d'aérer plus fréquemment dans les semaines qui suivent l'installation du nouveau mobilier, en particulier s'il s'agit de meubles en panneaux de particules.
          Oui
          Non
          Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

          Je pratique des loisirs créatifs qui nécessitent des produits émettant des polluants volatils comme de la colle, des solvants… ?

          Je pratique des loisirs créatifs qui nécessitent des produits émettant des polluants volatils comme de la colle, des solvants… ?

          Il est préférable de s'installer dans une pièce bien aérée.
          Oui
          Non
          Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

          Mes bonnes résolutions

          Bravo, vous êtes sur la bonne voie... poursuivez le test pour savoir si vous avez tous les bons réflexes en poche !
            Mon compte rendu détaillé Thématique suivante
            retourau thematique

            les
            bons gestes

            • Pour éviter les allergies, lavez vos animaux régulièrement et brossez- les à l'extérieur de votre habitation.
            • Attention aux idées reçues, les plantes d'intérieur n'ont aucun effet prouvé sur la diminution des polluants de l'air.
            • Pour éviter les acariens, évitez de surchauffer votre logement, il ne doit pas dépasser les 20°C.
            • Préférez une moustiquaire de lit ou de fenêtres aux produits répulsifs qui contiennent des substances chimiques.
            un pouce

            Animal & végetal

            Saviez-vous que votre chien, votre chat ou même votre plante verte peut être un vecteur de pollution d'air au sein de votre logement ? Il faut donc rester vigilant. Si les animaux et les végétaux sont vos meilleurs amis, prenez tout de même quelques précautions. Découvrez-les dès maintenant !
            Animal & végetal
            retourau thematique
            1
            LOADING...

            J'ai un animal domestique.

            J'ai un animal domestique.

            Attention aux allergènes de certains animaux domestiques, en particulier les chats et les chiens, pour les personnes sensibles. En cas d'allergie, des mesures peuvent être prises pour diminuer les effets : lavez votre animal fréquemment, brossez le régulièrement à l'extérieur, interdisez-lui l'accès aux chambres et passez l'aspirateur plusieurs fois par semaine.
            Oui
            Non
            Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

            J'ai des plantes dans mon logement.

            J'ai des plantes dans mon logement.

            L'entretien des plantes peut conduire à utiliser des pesticides. Veillez à bien aérer pendant le traitement.
            Oui
            Non
            Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

            J'ai une plante "dépolluante" chez moi.

            J'ai une plante "dépolluante" chez moi.

            Les plantes d'intérieur n'ont aucun effet prouvé sur la diminution des polluants de l'air.
            Oui
            Non
            Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

            Je suis allergique aux acariens.

            Je suis allergique aux acariens.

            L’environnement intérieur est particulièrement propice au développement des acariens. Pour limiter leur présence, il convient d'éviter l’humidité, d'éviter de surchauffer (20°C maximum) et d'éviter les tissus textiles (rideaux, moquettes, tapis, canapés en tissus,...). Il est conseillé d'utiliser des housses anti-acariens intégrales pour la literie, des sommiers à lattes et laver les oreillers et peluches régulièrement. De plus, aspirez régulièrement votre logement avec un aspirateur à filtre HEPA (filtre à haute efficacité).
            Oui
            Non
            Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

            Pour éliminer les insectes indésirables, j'utilise des bombes insecticides, des diffuseurs anti moustiques ou des spirales, par exemple.

            Pour éliminer les insectes indésirables, j'utilise des bombes insecticides, des diffuseurs anti moustiques ou des spirales, par exemple.

            Ces produits contiennent généralement des pyréthinoides et autres produits chimiques. Il est préférable d'avoir recours à l'usage de moustiquaires au dessus de votre lit ou aux portes et aux fenêtres.
            Oui
            Non
            Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

            J'ai observé la présence de cafards, blattes ou autres insectes de ce genre dans mon logement.

            J'ai observé la présence de cafards, blattes ou autres insectes de ce genre dans mon logement.

            Attention ! Cela peut favoriser des réactions allergiques. La réaction allergique est essentiellement due aux déjections et débris de mue de ces insectes qui se déposent un peu partout et sont fréquemment mises en suspension dans l’air ambiant.
            Oui
            Non
            Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

            Mes bonnes résolutions

            Bravo, vous êtes sur la bonne voie... poursuivez le test pour savoir si vous avez tous les bons réflexes en poche !
              Mon compte rendu détaillé Thématique suivante
              retourau thematique

              les
              bons gestes

              • Aux heures de pointes du trafic routier, l'air extérieur est davantage pollué. Pensez donc à aérer votre logement en dehors de ces horaires.
              • Si votre garage communique avec le reste de votre habitation, pensez à l'aérer régulièrement.
              • Selon l'endroit où vous habitez, il est conseillé de faire tester son logement pour mesurer la concentration de radon, un gaz radioactif naturel qui peut en trop grande quantité être nocif.
              un pouce

              Apports
              extérieurs

              La qualité de l'air que nous respirons dans nos foyers est tributaire de notre environnement extérieur. En prendre conscience est un premier pas vers un air plus sain. Il faut donc rester vigilants pour éviter de laisser entrer dans nos foyers ces polluants souvent bien méconnus.
              Apports extérieurs
              retourau thematique
              1
              LOADING...

              J'habite à proximité d'une route à fort trafic.

              J'habite à proximité d'une route à fort trafic.

              Il convient dans ce cas d'aérer dans la mesure du possible en dehors des heures de pointe.
              Oui
              Non
              Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

              J'ai un garage qui communique directement avec mon logement.

              J'ai un garage qui communique directement avec mon logement.

              La présence d'un garage communiquant augmente dans votre logement les niveaux de polluants émis par les véhicules : gaz d'échappement et réservoirs, ainsi que par les produits de bricolage pouvant être stockés dans le garage. Dans tous les cas aérez votre garage régulièrement et laissez fermée la porte de communication.
              Oui
              Non
              Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

              Mon logement est contigu à un pressing.

              Mon logement est contigu à un pressing.

              Une campagne de mesures est en cours chez les riverains d'installations de nettoyage à sec utilisant du perchloréthylène, celui-ci pouvant avoir des effets sur la santé. Si tel est votre situation, il vous sera proposé d'y participer.
              Oui
              Non
              Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

              J'habite dans une zone à risque pour le radon. Pour le savoir consultez le "potentiel radon" de votre commune sur le site de l'IRSN.

              J'habite dans une zone à risque pour le radon. Pour le savoir consultez le "potentiel radon" de votre commune sur le site de l'IRSN.

              La radon est un gaz radioactif inodore d'origine naturelle. Il est particulièrement présent dans certaines régions de France. Il vient du sous-sol, s'infiltre dans les habitations qui ne sont pas assez étanches au niveau du sol et s'accumule dans les espaces clos. Il est le deuxième facteur de risque de cancer du poumon derrière le tabac. Mesurer la concentration de radon chez soi est facile avec un dosimètre. En cas de présence de radon, des mesures peuvent être prises pour améliorer la ventilation et l'étanchéité du bâtiment par rapport au sol, et ainsi limiter sa concentration dans l'air de votre logement.
              Certaines zones du territoire sont particulièrement à risque pour le radon (Auvergne, Limousin, Bretagne, Corse, notamment) et sont donc une priorité. Cependant, du radon peut être détecté sur l'ensemble du territoire. Il peut ainsi être utile de faire une mesure avec un dosimètre même si vous n'habitez pas dans une zone à risque.
              Oui
              Non
              Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

              J'habite dans une zone agricole.

              J'habite dans une zone agricole.

              En zone agricole, il est conseillé de ne pas aérer le logement pendant les périodes de traitement des cultures.
              Oui
              Non
              Pourcentage des participants ayant répondu à l'étude sur le site

              Mes bonnes résolutions

              Bravo, vous êtes sur la bonne voie... poursuivez le test pour savoir si vous avez tous les bons réflexes en poche !
                Mon compte rendu détaillé